Paix Emirati-Israélienne, devoir d’émotion

L’accord diplomatique entre l’État hébreu et Abou Dhabi est historique. Il contre l’influence iranienne délétère au Moyen-Orient. Et même si les monarchies du Golfe délaissent la cause palestinienne, ce rapprochement Émirati-Israélien est plein de promesses pour tous les peuples de la région.

Dernière minute: Un mois après l’accord évoqué dans cet article, le président américain Donald Trump a annoncé hier soir que Bahreïn et Israël allaient également normaliser leurs relations.

Que nous évoque l’année 1918 ou encore 1919 ? La fin de Première Guerre mondiale sans doute. Puis le Traité de Versailles qui a scellé le sort des gagnants et des perdants de la Grande guerre, mais aussi, hélas, du monde entier pour les décennies suivantes. Pourtant, ces deux années ont aussi été celles de la pandémie ravageuse de la grippe espagnole qui a fait près de 50 millions de victimes.

Il est probable que l’année 2020 ne restera pas non plus dans les mémoires pour son cauchemar covidien, mais pour l’accord de paix qui se présente comme un tournant majeur dans l’évolution géopolitique du monde. Les accords de paix sont rares. Il suffit de regarder notre continent européen et ses fissures (citons l’Irlande du Nord, Chypre, l’Ukraine ou autre le Karabach comme exemples) pour se rappeler que restaurer une paix demeure difficile, politiquement et surtout humainement.

Check Also

Słabnący złoty żywicielem inflacji

Mocna przecena naszej waluty to fatalna wiadomość nie tylko dla wybierających się za granicę na …