Niger: le fils du président renversé Mohamed Bazoum a quitté le Togo pour Dubaï

Le fils de Mohamed Bazoum a quitté Lomé le 18 avril 2024 : Salem Bazoum avait été conduit dans la capitale togolaise en début d’année, après avoir été retenu plus de 5 mois à la résidence présidentielle de Niamey avec ses parents suite au coup d’État du 26 juillet 2023. Le président nigérien renversé et sa femme sont quant à eux toujours retenus au Niger. Précisions.

Salem Bazoum a quitté la capitale togolaise pour rejoindre Dubaï, selon plusieurs sources. Le jeune homme de 22 ans va y poursuivre ses études. De source proche, le fils du président nigérien renversé était très affecté par ses conditions de vie à Lomé. En résidence surveillée, il n’était pas libre de ses mouvements.

Salem Bazoum avait quitté leNiger le 8 janvier, accompagné du ministre togolais des Affaires étrangères, médiateur dans ce dossier, après plus de cinq mois de détention à la résidence présidentielle de Niamey, avec ses parents. Il avait alors bénéficié d’une liberté provisoire accordée par le tribunal militaire de Niamey.

La demande de libération immédiate, prononcée trois mois plus tôt par un juge du tribunal de grande instance de Niamey, était quant à elle restée lettre morte. Le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), qui avait fait appel, l’avait maintenu en détention.

Depuis juillet, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a levé fin février ses sanctions contre le Niger, demande la libération de l’ancien président et de sa famille. Mohamed Bazoum reste à ce jour détenu à Niamey avec son épouse.

La cour d’État examine en ce moment la levée de son immunité pour pouvoir le juger. Sa décision est attendue le 10 mai prochain.

Check Also

U.S. Says Russia ‘Likely’ Deployed Anti-Satellite Weapon In Space; Moscow Rejects Claim

The Pentagon has said Russia “likely” deployed an anti-satellite weapon in space earlier this month, …